PH : les seniors sur la bonne voie..

25 janvier 2010 - 08:00

Malgré de nombreuses absences et un match trés tendu, le TOAC poursuit sa remontée au classement de cette poule C de Promotion Honneur. Une victoire dans un match à l'ancienne où les vertues de duels pronées par le coach JC Stebig ont été respectées...

A Cammas : TOAC / Onet Le Château II score : 3 - 0 

Buts TOAC : Spegiorin (44') - Kharbbouch (65') - Lonjon (90')

TOAC : Segur - Noël - Solanas - Portet (cap) - Gil - Pereira - Cruvellié - Etienne - Spegiorin - Pauthe - Talal Abdelilah remplaçants : Kharbbouch - Lonjon - Bigot
Entraîneur : JC Stebig

Ce match était l'occasion pour ces deux formations du bas de tableau de se rassurer pour cette dernière journée des matchs allers. Entre une équipe du TOAC, actuellement sur une pente ascendante avec un bon résultat nul la semaine dernière à Souillac et qui n' a pas perdu depuis le 22 novembre 09 et une formation aveyronnaise d'Onet le Château en grande difficulté à l'extérieur depuis le début de saison (1 seule victoire), le match s'annonçait déséquilibré. Aux hommes de JC Stebig de faire respecter cette logique pour pouvoir se repositionner dans le ventre mou du classement de cette poule C de Promotion Honneur.

LE MATCH

Déjà privé de nombreux joueurs cadres, l'entraîneur toulousain sera dans l'obligation au bout de 5 minutes de jeu de remplacer Cedric Pauthe (cuisse) par Khalid Kharbbouch. Un changement qui enleva de la vitesse à l'attaque locale mais qui en contre partie donna un point de fixation dans l'axe. Une situation bien utile face à une défense visiteuse bien en place et jouant bas ne laissa pas beaucoup de profondeur aux attaquants toulousains. Durant ses 45 premières minutes nous assisterons à un match de football à l'ancienne, beaucoup de duels avec quelques gestes de parts et d'autres à la limite du raisonnable. L'arbitre de la rencontre Monsieur Roman Frédéric a bien essayé de tenir les 22 acteurs mais étant supervisé, il a, comme souvent dans ces cas là, distribué trop rapidement les cartons jaunes (10' - 16' - 22') se trouvant après dans l'obligation de calmer ces sanctions administratives pour ne pas voir ce match se terminer à 9 contre 9. Car comme le faisait remarquer les spectateurs présents, "il est impossible que cette rencontre se termine à 11 contre 11, espérons seulement qu'il n'y ait pas de bléssés..." Où était donc le football dans tout ça ? Un peu sur le terrain car parmis les 22 acteurs, il y avait quelques joueurs de ballons, pas aidés par l'état du terrain de Cammas, il a beau être vert avec de la pelouse ce n'est quand même pas un stade digne d'une des plus grandes sociétés mondiale telle que EADS. Enfin entre les mauvais rebonds, les arrêts de jeux intempestifs, Yohann Spegiorin, Vincent Etienne, Abdelilah Talal côté locaux et Barin Saglam, Alain M'Dabhi, Jeremy Luceno côté visiteurs essayérent bien de construire quelques phases de jeux dignes de ce nom. Sur l'une d'elle, le TOAC obtint un penalty, sanction que râta completement Yohann Spegiorin...Le stratége toulousain se rattrappa de forts belles manières dans les arrêts de jeux de cette première période en expédiant une volée dans le petit filet de Kilinckaya Ferit. Un but magnifique qui concluait un non moins joli travail de Khalid Kharbbouch sur le côté droit de la défense aveyronnaise.

La maîtrise du TOAC...

Le quart d'heure de pause fut bénéfique pour calmer les ardeurs de certains protagonistes. C'est donc une toute rencontre qui commença par une nette domination des toacistes, Vincent Etienne moins en jambe que d'habitude ne bonnifia pas les bons ballons de ses coéquipiers, faisant souvent le geste de trop qui permit au bloc défensif adverse de se replacer. Dommage car en deux ou trois occasions il avait démontré toute sa technique individuelle, il est dommage qu'il manque de culture tactique et qu'il ne lâche pas le ballon dans le bon tempo car ce joueur a vraiment de grosses qualités. Ne pouvant passer par son atout offensif majeur, les hommes de Stebig profitérent des errances de la défense visiteuse pour doubler la marque, suite à un long ballon de Romain Solanas dans le paquet, Khalid Kharbbouch profita d'une très grosse mésentante entre les deux frangins Kilinckaya pour pousser tranquillement le cuir au fond des filets. On pensait avoir fait le plus dur fait côté local mais s'était sans compter sur la fierté des hommes de Mihaïl Dobré. A partir de cette réalisation, Portet et ses coéquipiers reculérent, laissant à Onet la direction du jeu, chose que Barin Saglam ne se priva pas de faire malgré ses kilos en trop, le petit attaquant visiteur n'a rien perdu de sa vista et sans un excellent Greg Ségur dans les buts toacistes, impérial dans les airs et rassurant sur les frappes adverses, le portier local permit aux siens de garder cet avantage. Alors que nous entrions dans le dernier 1/4 d'heure et devant l'impossibilité de trouver la faille dans la défense locale, les esprits d'un ou deux joueurs visiteurs s'echaufférent à nouveau après quelques décisions arbitrales discutables. La fin de match fut très tendue et même si Cedric Lonjon profitant d'un duel perdu par Romain Solanas avec le portier aveyronnais, pour pousser le ballon dans le but vide et inscrire le 3ème but des locaux. Ne laissant ainsi plus aucun espoir aux visiteurs, cec n'empêcha pas la betise de prendre le pas sur le jeu...

Les arrêts de jeux donnérent un spectacle affligeant de notre football, à la suite de l'expulsion de Aytekin Kilinckaya à la 94ème (deuxième carton jaune), l'arbitre siffla le terme de cette rencontre. Suivi une belle bousculade (pour être poli) entre les deux bancs, joueurs, dirigeants echangérent quelques carresses, actes d'amour qui durérent un petit moment à tels points que 20 minutes après le coup de sifflet final certains acteurs du match n'étaient pas rentrés aux vestiaires. Enfin il paraît que c'est la société d'aujourd'hui qui veut ça ! Elle a bon dos par moment la société...

Commentaires

esoc-web 26 janvier 2010 09:26

Bonjour au club du TOAC. Club, même si vous êtes éloigné, que je tiens dans mon coeur, car vous avez été les premiers avec qui nous avons communiqué pour la création de notre site sur footeo et avec qui j'ai gardé de très bonnes relations. Au nom de l'ensemble du Comité Directeur du club d'Onet Le Château, nous vous signalons que nous ne cautionnons pas le comportement de nos joueurs face à votre équipe dimanche. Au contraire, nous prendrons des dispositions par rapport aux joueurs qui ont donné à notre club une image des plus sale. Nous voulons que Onet Le Château respecte ses adversaires. Nous vous présentons donc toutes nos excuses au nom du Président et des dirigeants du Comité Directeur à l'ensemble du TOAC, Dirigeants, éducateurs, joueurs et spectateurs. Amicalement et sportivement Le secrétaire du club et webmaster du site ESOC FOOTBALL: Patrick PFEIFFER

Gloria N'kiel est devenu membre 11 mois
Frédéric Verrechia a commenté Dates et Horaires de la reprise des entrainements 1 an
Parfait Agbovi a commenté Nouveau site du TOAC 1 an
Sami Tayeb est devenu membre 1 an
Vincent Coulong est devenu membre plus de 2 ans
Sebastien David est devenu membre plus de 2 ans
Nouveau site du TOAC plus de 2 ans
PACO1 est devenu membre plus de 2 ans
Dates et Horaires de la reprise des entrainements et PL - Grande première pour le TOAC ! plus de 2 ans
Seniors "1" plus de 2 ans
PL - Le nouveau challenge de R. Rodas plus de 3 ans
PL - Un nouvel entraîneur et trois premières recrues pour un TOAC newlook ! plus de 3 ans
Seniors : Le club reste en PL plus de 3 ans
3-6
U13.1 / Juvent.Papus 1 plus de 3 ans
U13.1 / Juvent.Papus 1 et 2 autres : résumés des matchs plus de 3 ans