Les seniors "I" trop faibles mentalement...

15 mars 2010 - 22:00

Aprés une très bonne première mi-temps, les hommes de Stebig se sont écroulés en seconde période, dommage car ils avaient réussi pendant 45 minutes à dompter le champ de Cammas...

A Cammas : TOAC / JS Bassin Decazeville score : 1 à 1

TOAC : Lagarde - Noël - Chevereau - Portet (cap) - Gil - Bourbon - Spegiorin - Cruvellier - Cantié - Solanas - Filiol

Remplaçants : Soria - Tabanon - Stebig

Entraîneur : Stebig JC

But : csc du n°2 de Bassin.

Ce week-end se déroulait à Paris le salon "Galaxy foot" et lors d'une de ses interventions notre DTN Gérard Houllier a dit : "le football français n'a pas régressé depuis 1998 par rapport à ses voisins, c'est au niveau des infrastructures de nos clubs et du mental de nos joueurs que nous avons perdu du terrain. Nos joueurs n'ont pas de caractères, si tout va bien ils peuvent être les meilleurs du monde, par contre au moindre grain de sable, ils perdent tout leurs moyens" A croire que notre DTN est venu voir jouer Stebig et ses hommes dimanche car dans cette simple remarque il a tout simplement résumé la rencontre contre Bassin.

L'entame, de ce match entre deux formations qui jouent le podium, est tout à l'avantage de Portet et cie qui vont durant 44 minutes dominer de la tête et des épaules leurs adversaires du jour. D'un jeu simple et  toujours en mouvement ils vont mettre à mal une défense aveyronnaise en grande difficulté sur chaque attaque, un Bourbon des grands jours, conquérant sur tous les ballons, hormis deux ou trois extérieurs inutiles ou il va rendre gentiment le ballon à l'adversaire, le milieu défensif local à réaliser une grosse première période avec son compère Cantié qui sera comme la semaine dernière très généreux envers ses coéquipiers dans sa distribution de caviars. Mais voilà quand il y a la possibilité de marquer il faut le faire et ça les toulousains l'ont oublié dimanche, tour à tour, Cantié seul devant le gardien but grand ouvert met sa frappe à côté puis c'est autour de Solanas, Spegiorin, Filiol, Bourbon de ne pas cadrer leurs frappes. Toutes ses occasions manquées vont avoir une importance sur la suite de la rencontre, car sur une des rares incursions des hommes de Zoran Ziskovic dans le camp toaciste, l'avant centre visiteur va obtenir un coup franc aux 18 mètres. Le stratège Yougoslave le tire mollement mais à la surprise générale le portier local Olivier Lagarde, effectue une prise de balle "palmolive" et laisse filer le ballon dans ses propres buts. 2 buts gags pour une mi-temps de bonne qualité, ou les 20 spectateurs présents dont 8 de Bassin ont pu voir que nos seniors étaient capables d'enchaîner de vrais mouvements de football. Actions, qu'ils réservent d'habitudes aux supporters adverses lors des rencontres hors Cammas, mais dimanche ils ont su dompter pendant 45 minutes le champ en mettant beaucoup d'applications dans leur prise de balles et transmissions. Dommage que la finition ne fut pas au rendez-vous de cette première période car au moment de la pause ce match aurait pu être plié malgré l'erreur inhabituelle du portier local.

Durant le 1/4 d'heure de pause, le ciel semblait être tombé sur la tête de nos joueurs, 15 minutes ou les toulousains ont passé leur temps le regard dans les chaussettes.  On sait que le gardien toaciste est un des hommes forts du groupe à Stebig, mais de là à faire faire perdre tous ses moyens à ses partenaires pour une erreur individuelle alors qu'ils ont le match en main, ce n'est plus du pouvoir, c'est un véritable "gourou". Car la seconde période ne fut pas du tout dans la continuité et c'est tout simplement les fantômes de Cammas qui revinrent sur le chiendent. Paroles inutiles, remarques inutiles à un partenaire, fautes stupides, gestes super flux qui ont ralenti tout le jeu, dés qu'on prend un coup on reste au sol pour rien, comme si Cédric Pauthe avait envahi le corps des ses coéquipiers durant cette seconde période. Pendant que la plus part des coéquipiers de Portet jouaient à faire l'autruche, les visiteurs reprirent confiance en eux et heureusement que l'arrière garde locale ne s'est pas mise à la hauteur du reste de l'équipe car sinon c'est même pas les deux points du match nul qui auraient rempli la bourriche de nos hommes. Comment peut on perdre tous ses moyens en l'espace d'une minute ? Il restait 45 minutes à jouer et même si c'est peut être une éternité pour certains seniors, vu leur présence assidue aux entraînements, il y avait largement la place de continuer à construire, faire courir le ballon pour arriver à trouver la faille dans une défense visiteuse très loin d'afficher une sérénité à toute épreuve. Mais voilà il a manqué à certains de nos seniors cette force de caractère de se surpasser pour soi et le groupe. Heureusement que depuis le début de saison, le secteur défensif n'a pas craqué à chaque fois que des buts immanquables étaient ratés par les Pauthe, Etienne, Spegiorin, Cantié, Kharbouch, Konan car à l'heure actuelle c'est le maintien que jouerait Stebig et ses hommes.

Nous terminerons par une bonne note en remerciant chaleureusement Didier Thery qui a encore sauvé le club d'une sanction administrative en traçant à la main le terrain. A la demande de l'arbitre il a du à l'aide de craie refaire les lignes des buts pour que le match est lieu. Comme quoi notre club est bien dans les normes du football actuel, des joueurs faibles mentalement et des infrastructures dignes du moyen âge.

Commentaires

TOAC vient de remporter le trophée 30 membres 12 jours
Davissen Appavoo est devenu membre 12 jours
Gloria N'kiel est devenu membre 1 an
Frédéric Verrechia a commenté Dates et Horaires de la reprise des entrainements 1 an
Parfait Agbovi a commenté Nouveau site du TOAC 1 an
Sami Tayeb est devenu membre 1 an
Vincent Coulong est devenu membre plus de 2 ans
Sebastien David est devenu membre plus de 3 ans
Nouveau site du TOAC plus de 3 ans
PACO1 est devenu membre plus de 3 ans
Dates et Horaires de la reprise des entrainements et PL - Grande première pour le TOAC ! plus de 3 ans
Seniors "1" plus de 3 ans
PL - Le nouveau challenge de R. Rodas plus de 3 ans
PL - Un nouvel entraîneur et trois premières recrues pour un TOAC newlook ! plus de 3 ans
Seniors : Le club reste en PL plus de 3 ans