Xavier Bigot fait la une de la Dépêche

24 mars 2010 - 17:14

Notre senior Xavier Bigot a décidé de mettre sa carriere de joueur en stand by. Aujourd'hui nous avons eu un début d'explication en lisant notre quotidien régional.

Ces jeunes qui s'engagent

Certains ont fait leurs premiers pas dans la politique à l'occasion des régionales.

À croire que c'est un record à battre à chaque élection. Pour ces régionales, l'abstention a atteint 49 % au second tour et au niveau national. Toulouse, qui n'échappe pas aux statistiques, fait même partie des cancres avec 55 % d'abstention. Et parmi les plus gros absents des urnes : les jeunes de 18 à 30 ans.

Durant la campagne, les partis affirment ne pas avoir négligé l'électorat jeune. David Nadau, 24 ans, sur la liste de Brigitte Barèges ou Anne-Sophie De Surgy, 25 ans, présente sur la liste de Martin Malvy, sont l'illustration d'une volonté de rajeunissement des partis. Plus qu'un vent de jeunesse, les étudiants ont été sensibilisés par les distributions de tracts, meetings universitaires, les rencontres avec les têtes de liste… jusqu'à des actions chocs, comme ce jour de décembre, devant le Capitole, où les jeunes militants PS ont osé poser nus avec des pancartes dans le cadre de la campagne « Vas-y vote ».

Cependant, élection après élection, il est de plus en plus difficile de séduire les jeunes. Aux régionales davantage. « Les jeunes ont besoin de voir les effets tout de suite, alors que les réformes pour les régionales se font dans la durée », concède David Nadau. Pour Anne-Sophie De Surgy, « les histoires, batailles entre politiques, ont été trop médiatisées au niveau national. Résultat, les électeurs ne voient plus ce que les politiques peuvent faire pour eux ».

D'autres facteurs d'abstention sont manifestes. L'un des plus redondants est la distance, Coline, étudiante à la fac, n'est pas originaire de Toulouse et avoue « ne pas avoir pris le temps de faire sa procuration ». Quentin, de l'association Animafac à Paul-Sabatier, concède qu'il « n'a pas eu le temps et les moyens de descendre à Montpellier »…

Unanimes, les étudiants affirment qu'il est important de voter mais, pour beaucoup, c'est plus par défaut qu'autre chose. « Sinon, on ne pourra jamais râler, affirme Mao, c'est important». A l'université Paul-Sabatier, Maria considère que « les jeunes sont rarement la cible des campagnes électorales ». Rémy, lui, souligne « le manque de clarté» entre les professions de foi.

« rééduquer les jeunes »

Anne-Sophie De Surgy, du Parti socialiste, l'avoue : « Nous nous attendions à de l'abstention mais là, on a quand même été surpris. C'est un message pour les politiques. Il faut une rééducation politique pour les jeunes, plus de terrain, surtout dans les quartiers où l'abstention a été encore pire ».

Commentaires

TOAC vient de remporter le trophée 30 membres 12 jours
Davissen Appavoo est devenu membre 12 jours
Gloria N'kiel est devenu membre 1 an
Frédéric Verrechia a commenté Dates et Horaires de la reprise des entrainements 1 an
Parfait Agbovi a commenté Nouveau site du TOAC 1 an
Sami Tayeb est devenu membre 1 an
Vincent Coulong est devenu membre plus de 2 ans
Sebastien David est devenu membre plus de 3 ans
Nouveau site du TOAC plus de 3 ans
PACO1 est devenu membre plus de 3 ans
Dates et Horaires de la reprise des entrainements et PL - Grande première pour le TOAC ! plus de 3 ans
Seniors "1" plus de 3 ans
PL - Le nouveau challenge de R. Rodas plus de 3 ans
PL - Un nouvel entraîneur et trois premières recrues pour un TOAC newlook ! plus de 3 ans
Seniors : Le club reste en PL plus de 3 ans